Genel

Lui

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Dicks

LuiJe me lance à mon tour dans l’écriture d’une petite histoire de notre histoire à jules et moi.Je ne suis pas sur d’être aussi doué que lui, pas sur que cela vous intéresse non plus mais lui le sera, lui appréciera que je me dévoile et c’est pour moi le principal.Si mon petit texte vous plaît aussi j’en serais ravie et ce sera la cerise sur le gâteau !!!Bref … je ne vais pas reprendre ce que jules vous à déjà raconter dans les détails mais vous parler de mon ressenti, de mon point de vue.Donc tout commença par un stupide jeu sur internet quelques mots un peu houleux sur le mur d’une amie,quelques mots plein d’ironie et légèrement piquant. Puis un message en privé qui me dit : “salut je plaisante j’espère que toi aussi ?”Ma réponse ne se fait pas tarder : “évidemment que je plaisante…” La s’ensuit une conversation qui dura toute la nuit. Rien de sexuelle, rien d’osé, un échange sur coluche, nos goûts musicaux ce qui a permis à Jules de me charrier vraiment pour la première fois. Me charrier habitude qu’il n’a pas perdu. Puis des sujets plus sérieux où je découvre un homme plein d’empathie pour ses congénères mais en même temps un associable patenté !!!! Puis s’enchaîneront des dizaines, des centaines de messages chaque jours. Pas un seul jours sans au moins un bonjour toujours moi en premier puisque j’étais en couple.Forcément nous avons parlé de sexe, de ce que j’aimais et aimerais. Je lui avoue que j’ai envie de découvrir une sexualité ou je serais dominé, enfin je ne savais pas encore ce que cela voulait dire exactement mais j’avais envie de découvrir cela. Je lui bahis firmaları dis que oui avec mon mari je prends mon pied, que c’est un “bon coup” mais qu’il me manque quelque chose. Jules comprend très rapidement ce que je veux et le jeu commence par une photo ou il me demande de lui envoyer ma poitrine avec écris je suis à toi dessus. La un million de choses me passe par la tête mon mari, ma famille, mon incapacité à trahir… Mais je trouve cela tellement excitant que je ne peux résister et obéis en toute conscience que si je fait cette photo je ne pourrais revenir en arrière. Que j’aurais envie de plus, d’en découvrir encore.Ca y est la photo est faite et envoyée, je suis excitée par la situation, par ce que je viens de faire. Je ne pourrais expliquer pourquoi mais à ce moment précis j’avais déjà confiance en lui. Que mes photos ne se retrouverait pas sur Facebook avec une légende du genre “y a de belles putes sur internet”. Puis d’autres ordres : allonge toi par terre, visage collé au sol, caresse toi à travers ta culotte et quand tu as joui prend la en photo… et encore bien d’autres.Puis nous parlons d’une éventuelle rencontre, j’avais peur, peur de tromper mon mari, peur de ne pas lui plaire, peur de ne pas être à la hauteur.Jules me rassure tout le temps, me met en confiance mais sans jamais insister, avec toujours beaucoup de respect. Il me dit que si quand j’arrive je veux faire demi tour il ne m’en voudrais pas. Il me dit que je suis très excitante. Il me dit que je dois me sentir libre de mes décisions et de bien réfléchir si je me sens capable d’assumer kaçak iddaa de tromper mon mari.Je réfléchis encore et encore mais le désir de le rencontrer est plus fort et je lui dis que je suis d’accord.Nous fixons une date et voilà le jour J arrive.Je m’étais acheté quelques temps auparavant une robe et des dessous pour ce moment la. Tout était blanc la robe, les dessous …J’arrive sur notre point de rendez vous et je sors de la voiture et je me rappellerai toujours ce premier regard, la première fois que ces yeux se sont posés sur moi … A cet instant précis je me suis sentie désirable comme jamais. Son regard me pénétrait au plus profond de mon être. Un regard intense, sans détour, franc et magnifique.Nous allons boire un café enfin pour moi Jules ne boit que des jus de fruit ou du thé. Son regard est toujours en train de me fixé il ne le détournera jamais. Il me fixait intrinsèquement comme si il pouvait voir à travers mes habits, à l’intérieur de moi. J’ai eu la sensation à ce moment la que je ne pourrais rien lui cacher.Quelques échanges banaux je lui dis qu’il a des yeux magnifiques mais que je ne devais pas être très original et il me répond avec sa franchise habituel je ne vais pas te mentir t’es pas la première mais je te remercie.Puis il ajoute alors qu’est ce qu’on fait je te ramène à ta voiture ou tu me suis à l’hôtel ? Je répondis tout simplement je te suis.Nous voilà partis pour notre première fois, notre première relation.Nous arrivons dans la chambre, rideau grand ouvert. je tremble de tout mon être, j’ai peur, je suis excitée, je n’arrive plus à penser kaçak bahis … Je demande si il peut fermer le rideau et il me répond qu’il ne baise pas dans le noir qu’il veut me voir mais les tires un peu pour que je ne soit pas trop gêné. J’apprécie l’attention. Il me demande de me déshabiller, j’ai honte. Mon corps est loin d’être parfait, les grossesses les kilos en trop puis une grosse perte de poids … Mon dieu que je me sens moche !!!! Jules me place devant le miroir me demande ce que je n’aime pas, je lui réponds tout !!!! mes seins qui tombent, mon ventre marqué, mes cuisses énormes et mon gros cul !!!! bref tout !!!!Il me demande alors de me regarder mais vraiment avec un regard bienveillant …Il pose les yeux sur moi et me dis moi je vois le corps d’une femme qui a porté des enfants, tes seins sont lourds tombant comme je les aime et ton cul et juste hyper bandant !!!!!A ce moment la quand il a posé les yeux sur moi vous allez vous dire que je suis complétement folle mais j”ai eu la sensation d’être la huitième merveille du monde. Ce sentiment est le même encore aujourd’hui. A cahque fois qu’il me regarde je me sens belle, désirable, une femme dont il ne voit pas les défauts d’un corps abimés. Je ne comprends toujours pas pourquoi mais ce regard après cette première rencontre c’est ce qui m’a rendue plus sur de moi, qui m’a permise de me libérer, de m’habiller de façon très féminine et d’avoir une assurance que je n’avais jamais eu.Puis il commença à me caresser, m’embrasser je ne vais pas relater ces moments que Jules à déjà si bien décrits. Je vais juste finir en vous disant que cette journée m’a apporter bien plus qu’un plan cul et une jouissance extrême mais une découverte sur moi même et sur le jeu très cérébral que réclame la soumission… Et ça ce n était que le début.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

You may also like...

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir