Genel

Le Parking Partie 2

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Le Parking Partie 2Il monte à son tour, ferme la porte derrière lui et allume une lumière au plafond. Je le découvre un peu mieux, c’est un mec la quarantaine, un peu gras, crâne rasé, le cou court, le teint pâle, le nez retroussé comme le grouin d’un cochon, des petites oreilles…il est laid. On est debout dans la camionnette, face à face. Il regarde parterre, je suis son regard ; au sol il y a un matelas pour une personne, des godes, des plugs, une laisse, des menottes, du lubrifiant, des capotes, des revues pornos, une cagoule en vinyle avec un trou pour la bouche…je relève les yeux, il me fixe. Je comprends qu’il ne se contentera pas d’une simple pipe. Il fait chaud ce soir, et dans la caravane l’air est quasiment irrespirable, saturé d’odeur de pisse ou de cul…« Ecoute je veux bien faire tout ce que tu me demanderas, mais d’abord ramène moi chez moi. Je suis venu ici avec un mec il m’a baisé et il s’est cassé. S’il te plait, je te promets que tu me feras ce que tu voudras ! »« Hmmm ce que je veux ? Tu es sure ? » « Je n’ai pas le choix j’imagine…. »« D’accord tu habites où ? »« A C………, c’est pas loin d’ici, juste une quinzaine de minutes…. »« Oui je sais, c’est bon je te ramène, mais une fois là-bas tu ne descends pas de la camionnette avant d’avoir tenu ta promesse. »« Oui promis, je te jure tu ne le regretteras pas ! »« Super, déjà commence par te refaire une beauté, ton maquillage est un peu partie. Il y a le nécessaire sous le siège passager. » Je me mets à genou et saisi une petite boite, je l’ouvre et y trouve tout le nécessaire à maquillage avec une petite glace. Je me regarde dans le miroir….oui mon rouge à lèvre est un peu parti, à force de sucer surement….bon j’en remets un paquet, il doit aimer quand ça fait bien pute. Je me tourne vers lui, il jauge mon travail avec ses petits yeux posés sur son visage rond et dit ; « C’est bien comme ça. Maintenant met toi sur le matelas. »« Heuu attends, tu avais dit que tu me ramenais d’abord ! »« Oui ne t’inquiète pas, je te prépare juste pour le trajet. »Je m’assois sur le matelas….c’est sale, il est plein de tâches diverses…il prend la paire de menotte et me les passe dans le dos…je me laisse faire en espérant qu’il tiendra parole….je suis dans la merde sinon. Ensuite il commence à me tripoter les fesse, à jouer avec la ficelle de mon string et se touchant le sexe à travers son pantalon. Puis il prend un plug et me l’enfonce dans l’anus….je gémis…je suis soulagée, il prépare juste mon anus donc ça veut dire qu’il me ramène bel et bien à la maison, enfin je l’espère. Sans un mot le type part prendre place à l’avant et s’installe à la place du conducteur. diyarbakır escort Moi je suis menottée sur le matelas, un plug dans l’anus….Sur le chemin nous discutons un peu :« Tu as l’air jeune quel âge as-tu ma jolie ? »« J’ai 18 ans monsieur. Et vous ? »« Moi j’ai 45 ans….je suis un vieux…vraiment 18 ans ? Tu fais jeune….tu peux me le dire ce n’est pas grave tu sais, c’est entre nous… »« Non vraiment je ne mens pas, j’ai 18 ans monsieur. » « Ok, ok….ça me va, et tu te balades habillée en pute comme ça….hé bé…mais bon, moi j’aime ça les petites putes dans ton genre, ça me fait bander tu vois. Surtout quand je les défonce bien comme il faut et je sais que vous aimez ça. »« Oui monsieur, tout, j’aime ça…. »J’essaie de le conforter dans son délire, sinon qui sait ce qu’il pourrait m’arriver, alors je ne déconne pas et je vais dans son sens ; pas le choix. J’espère que l’on va vite arriver les menottes commencent à me faire mal putain…Il s’arrête enfin….on doit y être, je suis soulagée d’un côté mais d’un autre je ne sais pas encore ce que me réserve le mec…je suis secrètement excitée….j’ai même une érection.« C’est bon on y est. On est à deux minutes de chez toi là. Il ne te reste plus qu’à remplir ta part du marché et on est quitte. »Il repasse derrière et s’approche de moi. Il retire le plug de mon cul, et y glisse ses doigts. Il fait quelques allers retours avec trois doigts dans mon anus, je gémis de plaisir…« Tu vas voir petite chienne, tu vas manger… »Il prend une laisse à côté du matelas et me passe le collier autour du cou. Lorsqu’il tire dessus ça m’étrangle….la circulation est coupée, je me sens partir….il désert….putain mais qu’est-ce qu’il va me faire ce cinglé !? Il me met à genou et me sort sa queue….il bande à moitié, sa queue au repos est plutôt grosse, et ses couilles sont énormes par contre. Il att**** ma mâchoire et sert fort pour m’ouvrir la bouche de force et il entre vigoureusement sa queue dans ma bouche comme si il me baisait par la bouche. Il me cogne le visage contre son pubis imberbe et me rentre toute sa queue dans le bouche….elle grandit de plus en plus, il se met à bander à mesure qu’il me défonce la bouche. Puis il att**** ses couilles et sa queue d’une main et essaie de tout me rentrer dans la bouche…putain c’est trop, je ne peux pas tout prendre la bouche, il va me déboiter la mâchoire !!!« Avale salope !!! Avale tout !!! Prend ma queue et mes couilles !!! »Tant bien que mal j’essaie de le satisfaire, je régurgite pas mal de bave, j’ai la langue qui va se décrocher si ça continue ! Pour ne rien arranger il se mets à tirer sur la laisse et m’étrangle…. Il relâche, escort diyarbakır je me retrouve allongée sur le matelas….putain ce type est en train de me défoncer….mais putain qu’est-ce que c’est bon !« Alors petite pute tu aimes ça ? Je reprends mon souffle…. « oui monsieur j’aime ça ! »Je me retrouve alors le visage contre le matelas….putain il sent la pisse c’est dégueulasse ! Mon cul est en l’air, les fesses bien écartées….Je sens du lubrifiant envahir mon cul, beaucoup de lubrifiant…j’en expulse même comme si c’était de la merde….« C’est bon ça hein, tu aimes bien avoir le cul remplis ma pute ? »« Oui monsieur j’aime ça… »Puis il reprend j’entends le bruit d’un gant en latex claqué, comme dans les films….j’ai compris ce qu’il va me faire…putain on me l’a jamais, mais bon là c’est mort je vais y goûter et je suis encore plus excitée, je bande à fond.« Hmmmm tu bandes bien ma salope tu aimes ça va tu vois, je sais y faire moi avec les petites putes. »Il me place directement trois ou quatre doigts, ils glissaient tout seul, puis il a commencé à entrer la main….doucement, mais elle s’enfonçait toute seule en moi jusqu’à l’engloutir toute entière. Je hurle de plaisir….j’ai mal mais c’est tellement bon !!! Mon cœur frappe dans ma poitrine !!« Hoooo ouiiiiiiii c’est bon !!!!! »Il me met une main devant la bouche pour étouffer mes cris. Mais cette sensation tellement forte, je continue à hurler dans sa main et lui bandant à fond désormais commence à secouer sa main dans mon cul. « Hmmm maintenant j’ai envie de baiser ta petite chatte ma salope. »Il se place derrière moi et commence à pénétrer avec sa queue. Il bande fort mais elle glisse toute seule dans mon cul déjà bien travaillé ; c’est une vraie chatte anale maintenant, pleine de lubrifiant et complètement dilatée par une nuit de baise et une séance de fist….il prend son pied, je ramasse des gros coup de bite, mon visage s’enfonce dans le matelas à chaque coup…mes mains dans le dos et ma gorge serrée par sa laisse de chienne ; je suis complètement à sa merci et il en profite au maximum. Ses coups de bite se font de plus en plus fort, sa respiration est puissante et je sens des goûtes de sueurs couler de son front sur le bas de mon dos….c’est vrai qu’il fait chaud dehors, mais encore plus dans la camionnette on étouffe littéralement maintenant. Il finit par sortir sa queue de mon cul et reprend son souffle ;« Tu m’épuises putain de petite pute ! Je vais jouir maintenant ! »Il enlève les menottes et la laisse….enfin !!! Il me met sur le dos et me demande de relevé les fesses et de mettre mes pieds derrière la tête en écartant légèrement les jambes. diyarbakır escort bayan Je me retrouve le cul face au plafond et ma queue droite au-dessus de mon visage. J’ai compris ce qu’il voulait….il se met devant mon cul et commence à branler ma queue toute dure et toute rose et doigtant mon cul….je gémis de plus belle et il accélère la friction sur ma queue. Je sens le plaisir m’envahir, je n’ai pas éjaculé depuis deux semaines maintenant….je prends plusieurs jets en pleine face, je jouis fort et longtemps…lui continue à me masturber, je gueule de plaisir, je tremble….je prends encore plusieurs jets de spermes bien chauds sur le visage….c’est délicieux, je suis envahie par une vague de plaisir et de détente…je reste allongée pendant que lui se met accroupi au-dessus de moi la queue dirigée droit sur mon visage.« Je vais te recouvrir salope, tu vas prendre tout mon sperme tu vas voir !!! »Il se branle de plus en plus fort….je gémis de plaisir pour le faire venir, il transpire, son visage est tout rouge, il a chaud le cochon putain. Son visage avec son nez retroussé se fige dans une grimace monstrueuse et il précipite sa bite sur mon visage et décharge plusieurs gros jets de sperme. J’ouvre la bouche, j’en prends partout, son sperme se mêle au mien sur mon visage.Il se relève finalement et enfile son slip. Il me balance un rouleau de sopalin ;« Tient nettoie ton visage. »Je me relève, me nettoie. Je suis debout, en nuisette de pute, talon de 10 cm à l’arrière d’une camionnette avec un mec dont je ne connais même le prénom, mais au moins je suis à côté de chez moi. Ma mère et son copain sont sûrement rentrés, ils doivent être dans la chambre maintenant, avec une peu de chance je devrais pouvoir rentrer sans me faire griller. « C’est bon tu peux me ramener maintenant ? »« Oui, tu as été une bonne petite salope. Tu as aimé toi ? »Je souris et en regardant parterre je lui dis « J’avoue au début j’avais peur…mais j’ai pris mon pied, tu m’as bien baisé. »« Si tu veux….on pourrait remettre ça ? Je suis dans le coin, et même si je suis un dégueulasse, je suis correcte, pas comme ton cavalier de ce soir apparemment. »« Oui c’est vrai….tu t’appel comment au fait ? Moi c’est Lila. »« Enchanté Lila, moi c’est Eric. »On s’échange nos numéros de téléphones et il me raccompagne chez moi. Maintenant le plus délicat reste à faire…me frayer un chemin jusqu’à la porte d’entre habillée comme une pute, sans me faire repérer….je retire mes talons….Eric me voyant faire, comprend la situation et me tend un t-shirt à lui…il doit faire 4 fois ma carrure, alors le vêtement me recouvre même les fesses. Je lui souris pour ce geste plein de prévenance….« Je te le rendrai la prochaine fois. »« Oui, je l’espère. »Je luis fais un bisou sur la joue et je me sauve. Par chance j’arrive jusque dans ma chambre sans croiser personne…Par la fenêtre je regarde la camionnette d’Eric d’éloigner.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

You may also like...

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir