Genel

Plaisirs honteux

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Plaisirs honteuxC’était il y a 4 ou 5 ans, j’ai rencontré cette coquine par hasard, un après-midi de semaine, dans un magasin d’habillement du centre commercial de Saint Quentin en Yvelines.Elle faisait des essayages pendant que j’étais dans ma cabine, mon rideau était entre-ouvert et je souhaitait être vu, sans pour autant être certain que l’on me regarde.J’ai croisé son regard via le miroir où elle se tenait, elle m’a souri, j’étais rouge de confusion et j’ai refermé discrètement le rideau lorsqu’elle est repartie dans sa cabine.Je termine mes essayages et me rends en caisse avec mes fringues.Puis dans la petite file d’attente, je sens une petite pression dans mon dos, je n’y fait pas attention; et cette pression ce fait de plus en plus insistante, je me retourne et là elle me regarde et me dit “merci”, je ne savais plus où me mettre, je jouais mon timide (cela marche souvent) puis je lui répond “merci à vous pour ce joli sourire”, je l’ai senti ravie, mon tour à la caisse arrive, je règle mes achats et prends mon temps pour sortir du magasin.Elle passe à côté de moi et lui demande si elle est seule et si nous tuzla escort pouvons discuter devant un café, un thé, voire une autre boisson si elle le souhaitais. Elle répondis par l’affirmative et nous voilà à discuter assis tranquillement. Au bout d’une petite demi-heure, après de échanges banals puis plus intimes où nous étions en accord sur une relation dite “érotique”, c’est à dire sans coït, où les caresses et le “safer sex” étaient de mise.Elle me proposa de terminer notre charmante rencontre chez elle, son mari étant en déplacement, mais je devais être très discret, vis à vis des voisins de palier.Elle se rend dans son appartement, puis je la rejoins une petite dizaine de minutes plus tard.Nous commençons à nous embrasser, puis nous caresser mutuellement, avant qu’elle ne mette fin et me demanda de me mettre à l’aise le temps qu’elle revienne. Elle souhaitais pour sa part être détendue et me demanda de la suivre dans sa chambre.Nous nous sommes allongés sur le lit, puis avons commencer nos “jeux” de caresses, manuels eu buccaux, corps à corps excitant, elle sur moi ou moi sur elle.Nous discutions escort tuzla des envies de l’un et l’autre, ses caresses devant plus insistantes au niveau de mes fesses, puis elle me demanda si j’avais déjà était caressé “analement”, et là elle a du voir mon étonnement, et elle se mis à rire….Son charme, et surtout le fait que cela soit une femme, m’a fait “baiser” les armes, et pour la première fois on m’appliqua un anulingus (c’était plutôt moi qui le prodiguait normalement), puis elle glissa un doigt pendant cette fellation (sous préservatif), puis je senti que mon anus prenait du plaisir sous ces massages “anaux” et viens l’extase éjaculatoire, une sensation que je n’avais jamais ressenti.Elle m’affirma avoir glissé jusqu’à 3 doigts, je l’ai regardé surpris et fortement gêné, en lui disant sûrement pas car mon anus est vierge, elle me rétorque “était vierge, si tu veux je peux de prouver que tu étais bien ouvert”, j’étais comme “fou” dans ma tête, je me suis fais “sodomiser” sans m’en rendre compte, ou est ce qu’elle fantasmait et pensait m’avoir ainsi “dépucelé”?Elle sorti un godemichet, tuzla escort bayan de petite taille (mais quand même) de la table de nuit, puis elle me lança “je pense qu’il pourrait rentrer, si il rentre et que tu prends du plaisir, je prendrais du plaisir à ce que tu me fasses ce que tu souhaites, hors pénétration”. Elle savait à quoi je pensais, nous en avions discuter, j’avoue que si elle acceptait ce serait aussi une première pour moi. Nous passons donc un accord, et elle m’avoua que c’était un de ses chers fantasmes, “sodomiser” un homme. Elle fût douce, gourmande, caressante et me pénétra avec son god, elle me branla et me fis jouir, j’étais gêné, furieux contre moi, d’avoir eu ce plaisir, d’être aussi “dominé”.Elle a tenu parole, et je pus réaliser aussi un de mes fantasmes, j’ai pris aussi mon pied, cérébral, à son offrande, qui n’est pas si évidente à accepter.Nous avons échangé nos coordonnées, nous nous sommes vu régulièrement, jusqu’à ce que son mari pris un poste plus important en province, au fil du temps nous ne nous contactons plus, les échanges étant devenus “stériles” nous nous sommes, d’un commun accord, dit que cette relation n’apportait rien sauf de la frustration.Depuis je pense de temps en temps à elle, car mes relations “épisodiques” ne me semble pas ouverte à cela, et je la remercie pour ces plaisirs que nous avons partagé.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

You may also like...

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir