Genel

un WE en Espagne

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Tits

un WE en EspagneLe Week End dernier, je suis descendu à Girona en Espagne avec deux jeunes étudiants qui me baisent régulièrement.Nous sommes parti avec leur voiture, une Clio deux portes, pas beaucoup de place, mais suffisant pour faire six cent kilomètre aller et retour.Ce son des petits jeunes de la moitié de mon âge, que leurs parents aisés ont envoyés faire leurs études à Montpellier, leurs payant tous se qu’ils veulent (appart, sorties, etc.…)Ils conduisaient à tour de rôle, j ai passée tout le voyage sur la banquette arrière à leurs servir de vide couilles…Régulièrement on s arrêtait sur des aires de repos de l autoroute, non pas pour baiser, mais pour faire le relais de changement de conducteur dès que l autre avait joui…C était leur petit jeu…La voiture mangeait des kilomètres de route, et moi, je mangeais des kilomètres de queue dans le cul et dans la bouche…Je m étais habillée pour l occasion, vu que j étais en compagnie d étudiants, d une mini jupe plissée à carreau noire et grise d écolière attardée, un pull noir moulant à col roulé pardessus un soutif en tulle noir, un collant opaque noir ouvert entre les jambes que j avais tout spécialement achetée pour l occasion, une paire de bottes noires à talons fins, et comme une bonne salope ; pas de culote !Je les ai emmenées à Girona, parce qu’à cette saison, il y avait une grande fête avec pleins de manèges, et qu’ ils aimaient bien ça…Au bout de trois heures de route, nous avons fini par arriver dans la ville, et il nous fallait trouver un parking…J avais l anus en feu !Arrivée sur Girona, de temps en temps, je lâchais la bite que j avais dans la bouche, pour donner les directives à celui qui conduisait seul devant, pour trouver une place de parking pas trop éloigné de la fête.Il y avait beaucoup de monde, c est une fête importante en catalogne. Mais on a fini par trouver une place tout au fond d un parking en terre, sans éclairage.Je n avais toujours pas fini avec la bite que je pompais, maintenant, depuis un paquet de temps…Il faut dire que pour lui, c était la troisième fois qu’ il remettait le couvert, il commençait à plus avoir de jus dans les couilles, et il avait mal à son gland…« Putain, tu n as toujours pas fini de lui cracher dans la gueule à cette salope ! » S exclama son pote en finissant de se garer.Je sortie la bite de son pote de ma bouche : « Viens nous aider ! »Il sorti de la voiture, fit le tour, et ouvrit la porte coté passager, basculer le siège vers l avant, et monter derrière moi…J étais à quatre pattes sur la banquette, son pote assis dans mon axe, les jambes écartés en train de se faire sucer…Il me releva la jupe sur le dos, et j entendis qu’ il baissait sa braguette…Il m enfonça sa bite dans le cul protégé d une capote. Il n eu pas de difficulté à me pénétré, mon anus était complètement dilaté de tous les coups de verge qu il avait prit pendant le trajet…Je n ai même pas criée quand il est rentré, tellement mon anus était endolorie…Je faisais des petits gémissements de plaisir pour canlı bahis les exciter…Puis au bout d un moment, son pote fini par venir dans ma bouche…J avais mal aux joues tellement je les avais pompée tout le voyage…J avais reçu quelques goutes sur la langue… et débanda rapidement dans ma bouche.Son pote dans mon cul, s arrêta lui aussi sans jouir…Il n en pouvait plus…Ce n était pas grave le week end n était pas fini…En sortant de la voiture, on balança, le préservatif usagé parterre devant notre voiture, dans le noir personne n a rien vu, les gens le lendemain auront la surprise de le retrouver, mais on sera parti depuis longtemps.A la fête nous nous amusions comme des petits fous…Ils me payèrent des tours de manèges.On se faisait des petits bisous, et des pelles de temps à autre…les gens qui nous regardaient, ne devaient rien n y comprendre…avec lequel des deux sortait t elle ?Il y avait pleins de minettes avec des mini jupes et des talons hauts, en collants et en bas de toutes sortes, ça m excitais et eux aussi…Elles c étaient toutes mise sur leurs trente et un, sexy, pour chasser le mec…En milieu de soirée, je commençais à être excitée à la vue de toutes ces filles avec leurs jambes gainées de nylon…Malgré, mon mal de cul et mes joues qui commençaient à se remettre du voyage…Nympho, Je voulais de nouveau qu’ ils me prennent tout de suite…Je leurs en parle… trop loin pour faire ça, dans la voiture, il fallait trouver une solution rapide…J ai aperçu un petit passage entre deux stands…je les ai attirée derrière en les tirant par les mains, en plein milieu de l énorme fête foraine…Il y avait encore plein de monde qui allaient et venaient dans un bruit assourdissant…Nous nous sommes retrouvé au milieu d un foutoir de caisses de rangement et de câbles d acier et électrique…J en mis un devant moi qui baissa tout de suite sa braguette, et qui me sorti sa verge bien droite, que j ai immédiatement englouti dans ma bouche assoiffée de foutre…en le pompant frénétiquement en revoyant dans ma tête, les yeux fermés toutes ces filles avec leurs belles jambes gainé de nylon…et en pensant qu’ il en avait certainement d autres qui passaient à coté de nous…Pendant ce temps là, son pote, derrière moi, m avait levé une jambe pour me la poser sur une caisse, afin de pouvoir m écarter plus facilement mes fesses…Bien entendu il avait déjà sa bite à la main, en train de se palucher pour la raidir et y dérouler un petit chapeau…Et en coup de rein, il était au fond de mon anus…J ai criée, mais vu le bruit ambiant, personne n a rien entendu…Pendant une dizaine de minutes, j avais une bite dans chaque trou qui me pilonnait…Le premier, à jouir fut celui dans mon cul, il retira sa capote vite fait, pour balancer sa crème en finissant de l étaler, et en s essuyant la bite sur mon collant…Je sentais son sperme se refroidir sur mon cul…Puis quelques aller et retour dans ma bouche, son pote m envoya sa giclé sur le visage, heureusement je fermais les yeux, je sentais son sperme couler sur mes bahis siteleri paupières maquillées et sur mes joues.Je me suis redressée, ce qui est pratique avec ce type de jupe c est qu’ elle retombe toute seule sur le collant…Je me suis essuyée succinctement le visage avec un mouchoir en papier pris dans mon sac à main. Pendant que ces messieurs rentraient leurs engins de plaisir dans leurs caleçons.Nous sommes ressortis de derrière les stands discrètement pour aller manger une glace…Nous avons quittés la fête pour rejoindre la voiture, pour repartir en direction de la frontière…Mais les garçons ne voulaient quitter l Espagne sans s arrêter à la Jonquera (le bordel de l Europe…)Nous avons été dans un club, pour finir de nous amuser, à une table avec du Champagne…Ils se sont choisi une pute dans tout le lot, il y avait du choix…en me demandant si elle me plaisait aussi…( j adore me gouiner avec les femmes ou avec des trav si ils sont aussi féminin que moi…)Nous sommes montés tous les quatre dans une chambre à l étage, on entendait baiser à toutes les portes en avançant dans le couloir.La fille était colombienne, mais on s en foutait de son origine, elle nous plaisait, et elle allait en prendre un MAX !!!!Dès notre arrivés dans la chambre, Ils l on faite s assoir sur le bord du lit pour qu’ elle les suce…Pendant ce temps là, je me dessapais en retirant ma jupe, mon pull et mon collant. Pour enfiler une paire de Dim Up noir que j ai toujours d avance dans mon sac à main. je les regardais se régaler du jeu de langue de la colombienne sur leurs glands violacés…Tout en se faisant sucer, ils jetaient un coup d œil dans ma direction pour regarder mon comportement…« Allez, magne toi, salope…viens nous rejoindre… »J ai posée mes vêtements et mes bottes dans un coin de la pièce, puis je me suis avancée vers eux…J ai fais signe à la pute de se retourner et de se mettre à quatre pattes sur le lit, nos culs tournés vers les bites des garçons…Une fois en place, cote à cote, j ai tournée la tête vers la pute pour que l on se fasse des jeux de langues pour exciter encore plus nos males…Pour continuer leurs jeux de mômes, ils ont prit une pièce de monnaie, pour tirer au sort lequel des deux commençait par la pute…Je continuais de ceinturer la pute de mon bras par la taille, et je continuais à lui rouler des pelles avec nos têtes de cotés…J entendais dans notre dos, les garçons faire claquer les caoutchoucs des capotes qu’ils plaçaient sur leurs queues…Puis j ai senti une bite me fourrer l anus, et avancer doucement à l intérieur…L autre garçon avait fait de même, mais dans la chatte de la fille…C était parti, à coups de reins pour les deux…Je gémissais, et jouissais à chaque assaut de mon male…Elle, elle ne sortait que de très léger soupir, pourtant son male la pilonnait comme un malade…Sans retirer sa bite de mon cul, le mien éjaculat dans sa capote dans mon anus…Puis, l autre étudiant, beuglât…et jouit dans sa capote lui aussi, dans la chatte de la pute…Les garçons fatigués, bahis şirketleri s asseyaient en haut du lit, dos contre le mur, pour nous regarder, la pute et moi nous faire un 69 au milieu du lit…Sa chatte sentait bon la cyprine, ça m excitais, je lui léchais la fente en lui titillant le clito, elle m envoyait des goutes de mouille tout en me suçant la bite et en me caressant les couilles…j en profitais pour lui mettre quelques doigts dans le cul…Les garçons admiraient le spectacle sans en perdre une miette, en continuant de picoler du champagne…Puis je l ai mise sur le dos, pour à mon tour l enfiler (ça faisais longtemps que je n avais pas pénétrée une chatte…)Sur le dos, la pute attendait que je finisse d enfiler mon préservatif…Sa chatte bien humide de mouille, je n ai pas eu de difficulté à la pénétrer…Je me suis mise tout de suite à la marteler…j enfonçais ma bite jusqu’ aux couilles, elle ne montrait aucun signe de plaisir, froide comme un bout de viande…Je lui ai fais comprendre de changer de position. Je l ai faite mettre de nouveau à quatre pattes pour qu’ elle suce un des garçon, qui était toujours assis à siroter son Champagne…Puis je me suis placée derrière elle pour la prendre en levrette…Elle croyait que j allais lui la mettre dans la chatte…mais j ai dérivée pour lui présenter mon gland plein de sa mouille devant son anus…Elle ralait, en parlant en Espagnol, je comprenais rien…la sodo n avait pas l air de lui plaire…mais on s en foutaient J ai poussée ma bite bien dur dans son anus, doucement en revenant de temps en temps en arrière, jusqu’ à arrivée à la base de mes couilles…Elle n’était pas du tout contente, et elle se débattait…Le mec qu’ elle suçait, voyant qu elle ne se laissait pas faire, lui prit la tête à deux main pour continuer de lui imposer la fellation…J ai pu continuer de la bourriner…Pendant ce temps l autre étudiant en avait profité pour se placer à genoux derrière moi…Je me suis arrêtée, la verge bien à fond dans le cul de la pute…Puis il m a pénétré l anus pour faire un « petit train »… maintenant c était lui qui nous donnait le rythme…J étais prise en sandwich !A chaque coups de rein, j en mettais un dans le cul de la pute ! c était génial… je n ai jamais connu une telle expérience…Je me retenais de jouir trop vite, pour que cette position dur le plus longtemps possible…L étudiant, lui, avait plusieurs fois éjaculé dans la journée et pouvait encore tenir longtemps…J ai fini par exploser dans le cul de la fille, mais j étais tellement excitée, que je continuais de bander dur dans son anus… pendant que le petit jeune me détruisait l anus à coups de bite…Il a fini par gicler en frottant son gland de haut en bas dans la raie de mon cul, en arrachant sa capote…J avais son sperme sur le cul et le dos…Son pote, lui aussi giclât dans la bouche de la pute, qui le recrachât tout de suite sur les draps et s essuya la bouche, tout en rallant et en nous insultant…On c est ressapés, j ai remis mes collant, et ranger mes Dim Up dans mon sac.Puis nous sommes reparti du club, il faisait jour… Dans la voiture, j ai dormis tout le long du trajet, pendant que mes hommes conduisaient à tour de rôle jusqu’ à Montpellier.Encore un bon week end de passé…Bises coquines

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

You may also like...

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir